Test des enceintes portables Bowers & Wilkins T7 GOLD

Bowers & Wilkins T7 GOLD Enceintes portables Bronze/Noir

Voir ou acheter ce produit sur Amazon


Superbes enceintes puissantes et haut de gamme

Célèbre pour ses superbes enceintes de studio, de cinéma et de salles de spectacle, le réputé fabricant anglais Bowers & Wikins nous dévoile son dernier modèle d’enceintes portables sans-fil T7 en version Gold.

Ses caractéristiques

Bénéficiant, d’une excellente finition proche de la perfection, cette enceinte peut être considérée comme une œuvre d’époque.
Vu ses dimensions costaudes (11,4 x 21 x 5,3 cm) et son poids plutôt lourd par rapport à d’autres enceintes portables, je ne dirais pas que la T7 Gold soit portable, mais plutôt transportable. On sent que ce sont des enceintes de qualité.
Le look d’époque rappelle celui des enceintes des vieux postes des années 70 et 80.

Elles se composent de 2 hauts parleurs de 50mm avec des radiateurs passifs délivrant un son énergique, puissant (2 x 12 watts), cristallin et clair. La restitution est pure quelque soit le volume sonore.
La qualité est au rendez-vous et rivalise sans problème avec celles des enceintes des concurrents JBL et Bose. Le son me semble aussi limpide que mes enceintes professionnelles Yahama HS7 destinées aux adaptes du home studio.

La technologie audio aptX garantie une transcription sonore fidèle et sans dégradation, même pour le mode de transmission sans fil Bluetooth.
La stéréophonie est plaisante, que ce soit pour écouter des compositions musicales classique, techno, rock ou heavy metal, pour regarder des films, mais aussi pour jouer à un jeu vidéo.

Ces Bower & Wilkins T7 Gold sont livrées dans une superbe boite comprenant également l’alimentation secteur et les différents adaptateurs pour la compatibilité avec les prises électriques de chaque pays.

Boutons et connectiques

Les enceintes portables s’utilisent avec tous les appareils Bluetooth compatibles, mais également ceux munis d’une sortie jack 3.5mm. En effet, une prise d’entrée auxiliaire à cette norme réceptionne vos appareils audio.

En plus de cet emplacement 3.5mm, vous trouverez comme connectiques-arrière : une prise ronde pour l’alimentation, un port micro USB pour les mises à jour et un mini emplacement pour réinitialiser l’appareil avec une aiguille.
Il est regrettable que le constructeur n’ait pas choisi une alimentation par port USB. Sur ce modèle, nous devons effectuer les recharges via l’adaptateur secteur de 1A fourni.

Quasiment invisibles, plusieurs boutons situés sur le dessus permettent différentes actions : la gestion et l’association des périphériques Bluetooth, la lecture et la pause, le contrôle du volume sonore (1 bouton pour le diminuer et l’autre pour l’augmenter).
Sur le côté droit, un discret bouton sert à allumer et à éteindre les enceintes.

Un point fort de cet appareil : alors que la majorité des enceintes que j’ai pu tester ne le propose pas, sur ce modèle T7 Gold les boutons + et – contrôlent également le volume sonore de la source entrée auxiliaire. C’est pratique quand l’appareil source ne permet pas d’ajuster le son, comme un lecteur DVD ou une console de jeu.

Quid de l’autonomie

Malgré sa puissance extrême de 24 watts, l’autonomie est excellente : 18 heures annoncées et confirmées avant de devoir recharger la batterie. Cela permet de profiter des activités musicales avec des amis, à la plage, en foret ou pendant un repas convivial et festif.

Mon avis objectif

Les Bowers & Wilkins T7 Gold sont d’excellentes enceintes portables puissantes, originales, au look soigné et à l’autonomie surréaliste de 18 heures.
Malheureusement, et malgré toutes leurs qualités esthétiques et sonores, le prix est exagéré. Je ne pense pas qu’il soit judicieux de mettre plus de 180€ dans ces enceintes. Pour sonoriser une grande salle : OK. Pour sonoriser une table de 4 personnes, on trouve des enceintes portables de 5 watts à 30€ qui font parfaitement l’affaire.

Même si ces enceintes sont quasiment parfaites, je regrette quelques hics, comme le fait de devoir utiliser l’immense boitier d’alimentation fourni pour la recharge au lieu d’un simple câble micro USB (on est donc obligé d’emporter l’alimentation avec nous, alors qu’on aurait pu s’en passer en utilisant le chargeur USB de son téléphone portable).

Enfin, alors que même des enceintes Bluetooth à 50 € le permettent, il est étonnant qu’elles ne servent pas de kit mains libres. Et à ce prix fantastiquement abusif de plus de 300 €, on aurait au moins apprécié le support de l’association sans contact NFC, ou une housse épaisse pour protéger ce superbe objet collector.

Je recommande

  • Sublime design rétro
  • Finition parfaite
  • Puissance de 2 x 12 W
  • Son riche en détails
  • Autonomie de 18 heures
  • La transmission Bluetooth Apt-X

A améliorer

  • Bien trop cher
  • Pas de recharge par port USB
  • Obligation d’utiliser l’adaptateur secteur fourni
  • Pas de NFC
  • Pas de kit mains libres
  • Housse non fournie

Ma note

7,5/10

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *