web analytics

Mon avis sur la bande dessinée de Millénium (Tome 1)

Millénium - tome 1 - Millenium 1 Broché

Voir ou acheter ce produit sur Amazon


Millénium : un univers retranscrit avec succès

Les origines

Tout le monde a déjà entendu parlé de la trilogie de roman "Millenium" écrite par le suédois Stieg Larsson : "Les Hommes qui n'aimaient pas les femmes", "La Fille qui rêvait d'un bidon d'essence et d'une allumette" et "La Reine dans le palais des courants d'air".

La majorité des gens connaissent ou ont déjà vu le film ou la série dérivée. Je n'ai personnellement pas lu les romans mais j'ai vu les 2 versions cinématographique du premier volume "Millénium, les hommes qui n'aimaient pas les femmes". D’abord la version suédoise de Niels Arden Oplev avec Michael Nyqvist et Noomi Rapace, et le remake américain du célèbre David Fincher avec Daniel Craig et Rooney Mara.

En BD ça donne quoi ?

Face à l'univers particulier, la thématique et la complexité de l'intrigue, j'étais très sceptique mais aussi très curieux face à une adaptation en bande dessinée. Comment une simple BD peut retranscrire tout le charme esthétique et narratif de ces deux films ?

Et là, grosse surprise. Dès le départ on est saisi par la touche graphique et l'ambiance très sombre de chaque vignette mise en scène par José Homs et Sylvain Runberg. Les personnages sont bien transposés, à la limite de la caricature : et ça fonctionne, par exemple pour Isabella Vanger, son visage ombré, ses traits poussés et ses gros yeux globuleux inspirent la peur et la folie. Peu de couleurs habituelles pour une BD, tout est basé sur des nuances sombres avec domination d'une couleur thématique (orange pour les fêtes, bleu pour les scènes dans l'obscurité etc).

Le choix de chaque vignette est judicieux, l'univers de Millenium est parfaitement retranscrit dans ce premier exemplaire. A la fin, on a qu'une envie c'est de continuer avec le tome 2 de ce "Les hommes qui n'aimaient pas les femmes". Chaque livre de Millenium nécessite en effet 2 BD. Pour avoir l'intégralité de la trilogie il faudra donc acheter 6 tomes.

Je recommande cette BD qui réussi à transmette avec succès l'ambiance et la trame narrative et descriptive du 1er volume "Millénium, les hommes qui n'aimaient pas les femmes".

Exemple d'une planche colorée où le charisme des personnages est mis en avant

Je recommande

  • L'univers respecté des films (surtout la version suédoise)
  • Le travail des couleurs et le choix des vignettes
  • L'atmosphère glauque (voir déprimant)

A améliorer

  • Histoire en 2 volumes (double dépense)

Ma note

7/10

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.