web analytics

Avis sur le livre La cinquième femme de Henning Mankell

La cinquième femme (Broché)

Voir ou acheter ce produit sur Amazon


Excellent polar réaliste

L'auteur Henning Mankell est un écrivain suédois né en 1948 à Stockholm. Il a été récompensé par le prix de la paix Erich-Maria-Remarque en 2009. Sa série de romans "Wallander" comporte 11 volets qui suivent les aventures du policier suédois fictif Kurt Wallander. Ces bouquins ont un immense succès en Suède et un peu partout dans le monde.

La Cinquième Femme"La Cinquième Femme" est le 6ème tome de ces aventures. Ici, le policier Wallander enquête sur une série de meurtres particulièrement violents. L'auteur y illustre le point de vue suédois sur la société enragée et destructrice actuelle et l'impuissance face à ce qui ne peut qu'empirer.
L'histoire ne se résume heureusement pas à ces actes de barbarie : la narration est plus recherchée. L'auteur nous plonge dans une analyse psychologique de chaque personnage : l'attachant héros, sa famille, ses collègues policiers, les meurtriers, les témoins, les personnes de passage etc.. L'auteur dépasse le cadre de l'enquête policière et narre avec de surprenants détails pertinents la vie personnelle de chacun au point qu'on en vient à "vivre" l'aventure. L'intrigue captivante est bien dosée même si j'ai trouvé que la fin était bâclée (les aventures continuent dans le tome suivant). Le scénario n'a pas à rougir face à ceux de certaines séries policières et d’enquêtes à succès (Les Experts, Derrick, Colombo, etc.).

Concernant le nouveau format du livre .2 (Point Deux), au départ on peut le trouver déroutant mais on en devient rapidement fan. Sa taille lui permet de le ranger et de le lire partout. Plus besoin de plier le livre dans le métro, tenu à plat il tient tout seul. Le seul défaut est que les feuilles sont tellement fines (1000 pages dans moins de 2cm d'épaisseur) qu'on a dû mal à tourner les pages rapidement. Il arrive qu'on prenne 2 ou 3 pages au lieu d'une seule du coup il faut vérifier à chaque fois le numéro de la page courante.

La cinquième femme est un très bon polar rafraichissant que je vous recommande et qui se dévore rapidement, malgré les 1000 pages au format .2 (environ 500 pages d'un format livre de poche). Après l'avoir lu on n'a qu'une envie c'est d'acheter le tome suivant "Les Morts de la Saint-Jean" (ISBN 2020533607).

Je recommande

  • Le réalisme
  • Les longs passages descriptifs et l'étude détaillé des personnages
  • Le scénario agréablement complexe
  • Le format rikiki des éditions .2

A améliorer

  • La fin baclée
  • Les pages trop fines

Ma note

9/10

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.