web analytics

Test de la souris gaming Roccat Kova Pure Performance

Roccat Kova Pure Performance Souris Gaming (7000 dpi, ambidextre, 12 boutons) Noir

Voir ou acheter ce produit sur Amazon


Enfin une excellente souris ambidextre (je suis gaucher)

Délaissés par les constructeurs, nous les gauchers, nous n’avons guère le choix. En effet, il existe très peu de souris adaptées. Les joueurs en ligne gauchers, qui nécessitent d’excellents réflexes et une agilité de l’ordre de quelques millisecondes - et donc une souris rapide et adaptée à la forme de leur main gauche -, sont les plus handicapés.

Heureusement, Roccat a pensé à nous en proposant cette souris Kova Pure Performance 2016 ambidextre (de forme symétrique, ce qui convient aussi bien aux gauchers qu’aux droitiers), moyennement légère et possédant une excellente glisse et une bonne adhérence à un tapis de souris (par exemple le Roccat Kanga). Elle se branche sur n’importe quel port USB grâce à son long câble torsadé, ce qui garantie une durabilité améliorée par rapport à un câble classique.

Concept et Design

La souris est agencée dans une superbe boîte aux mêmes couleurs que ce périphérique de jeu (noir). Hormis un dépliant papier multilingue pour l’installation rapide et un autre pour les informations du dispositif, aucun CD n’est fourni. Il faudra donc télécharger les pilotes (obligatoire pour utiliser toutes les fonctions) sur le site officiel de Roccat.

Sa forme allongée, assez fine et peu bombée la destine plutôt à ceux ayant des mains de taille moyenne. Elle ne plaira pas forcément aux joueurs aimant les souris imposantes et surélevées. Avant celle-ci, j’utilisais exclusivement des souris Logitech, par exemple les modèles MX 700 et G400s, 2 modèles bien plus volumineux. Malgré mes craintes de départ, l’adaptation vers cette Kova a été rapide et sans soucis. Le capteur de cette dernière est ultra précis et permet d’atteindre une sensibilité élevée jusqu’à 7000 dpi. La molette est fluide, silencieuse et sans accroc de mouvements. Les clics sont moyennement bruyants (équivalent aux autres souris).

Boutons et Fonctions avancées

Cette petite souris milieu de gamme comporte tout de même 12 boutons :

  • 6 sur les côtés (3 sur la gauche et 3 à droite)
  • 1 clic droit et 1 clic gauche
  • Une molette avec 3 boutons d'action
  • 1 bouton sous la molette.

La disposition de ces 12 boutons est un peu déroutante au départ quand on a l’habitude d’une souris classique pour droitier, mais avec quelques heures d’entraînement, elle permet d’utiliser tous les boutons avec une seule main qu’on soit droitier ou gaucher, même si le dernier bouton latéral (à gauche pour un gaucher et à droite pour un droitier) nécessite une légère gymnastique.

En plus des 12 actions possibles (1 par bouton), on peut doubler le nombre de commandes (jusqu’à 24) grâce au pratique Easy-Shift[+] qui fonctionne de manière identique à la touche Shift d’un clavier d’ordinateur. Il suffit d’affecter cette fonction à un bouton et de le presser pour déclencher les actions 13 à 24.

Le rétro éclairage coloré est assez discret et ne concerne que l'arrière train de la souris et autour de la molette. Les geeks fans de matériel flashy auraient apprécié que la souris soit éclairée dans son intégralité.

La fonction la plus pratique sur cette souris, et qui m’a littéralement bluffé, c’est que les paramètres définis sont conservés dans une mémoire interne. Si on formate le disque dur ou qu’on installe cette Kova sur un autre ordinateur, on retrouvera sans manipulations supplémentaires, l’ensemble des réglages souhaités (par exemple l’orientation pour les gauchers, la couleur des lumières, les profils ou les actions par bouton). Il suffit de brancher la souris sur la nouvelle machine, même sans y installer les pilotes nécessaires. C’est extrêmement pratique si vous jouez dans un cybercafé, chez un ami ou en compétition E-Sport, vous retrouvez toutes vos préférences sans rien faire.


Possibilité d'affecter 2 couleurs différentes à la molette et à l'arrière

Le logiciel qui contrôle tout

Après avoir téléchargé le logiciel Roccat Swarm sur le site officiel, celui-ci gère l’intégralité des matériels de la marque. Pour cette Kova, il sert à gérer l’ensemble des paramètres comme :

  • la personnalisation et l’affectation des 12 boutons
  • les macros enregistrables pour chaque programme ou jeu installé
  • la vitesse de défilement et d’inclinaison horizontale de la molette, du pointeur Windows, et du double clic
  • la sensibilité à la valeur près (jusqu’à 7000 dpi)
  • le taux d’interrogation (125, 250, 500 ou 1000 Hz)
  • les couleurs et les effets lumineux (fixes, respirants ou clignotants)
  • l’orientation (pour gaucher ou droitier)
  • la gestion des profils.
  • Mes tests en jeu

    J’ai testé cette Kova avec plusieurs applications. En bureautique ou en home studio (montage audio / vidéo), elle se révèle extrêmement précise et conviviale grâce à son excellente ergonomie.

    Pour l’utilisation gaming, je l’ai testée avec 2 jeux : RIFT (un MMORPG à la World of Warcraft) et Call of Duty Black Ops 2 (FPS). La souris Kova répond bien, mes réflexes sont rapides et mes mouvements plus précis. En tant qu’informaticien qui passe de nombreuses heures devant des ordinateurs, j’ai apprécié le fait de n’avoir aucune fatigue à la main et au poignet, même au bout de plusieurs heures d’utilisation.

    Mon avis sur cette Kova Pure Performance

    Au final cette souris Kova Pure Performance 2016 est très convaincante pour tous les usages et est plutôt destinée à ceux ayant des mains de taille moyenne (les autres préféreront sans doute une souris bombée et plus haute pour reposer la main dessus).

    Elle est le modèle rêvé de tous les joueurs gauchers (ou droitiers) qui ont besoin d’un périphérique rapide et intransigeant en compétition ou pendant des parties online. J’ai abandonné ma vieille Logitech de droitier pour celle-ci et je ne regrette pas.

    Il est dommage que l’éclairage soit si discret et placé uniquement sur des parties restreintes, mais à part ça, c’est un quasi sans faute matériel et logiciel.

    Je recommande

    • Ambidextre
    • Sensibilité jusqu’à 7000 dpi
    • 12 boutons
    • Easy-Shift[+] pour 24 commandes
    • Long câble torsadé solide
    • Forme ergonomique et plaisante
    • Rétro éclairage coloré personnalisable
    • Logiciel Swarm complet et performant
    • Pour tout usage (pas que gaming)
    • Compacte et silencieuse
    • Mémorisation des paramètres en mémoire interne

    A améliorer

    • Zone lumineuse restreinte
    • Peut déplaire aux droitiers fans des souris ergonomiques parfaitement adaptées à leur main

    Ma note

    9,5/10

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.