web analytics

Test de la SteelSeries Rival 700 Souris Gaming

SteelSeries Rival 700 Souris Gaming

Voir ou acheter ce produit sur Amazon


LA Souris des élites gamers

Très attendu par les joueurs exigeants, SteelSeries nous dévoile son dernier modèle de souris gaming, la Rival 700. Cette souris se caractérise par son excellente ergonomie, ses 6 boutons, son capteur optique supérieur (avec une précision record de 16000 DPI), ses pièces échangeables, ses 2 lumières colorées personnalisables, son mini écran OLED Vivid ainsi que ses alertes tactiles et sonores. Proposée actuellement à un peu moins de 100 €, vaut-elle cet investissement ?

Présentation générale

Dès les premiers essais, on est impressionné par l'excellente prise en main de cette magnifique souris Rival 700 destinée avant tout aux droitiers. Son ergonomie est irréprochable et la sensation agréable. Sur la vingtaine de souris que j'ai pu tester ces dernières années, c'est celle qui allie le mieux finesse et confort d'utilisation.
Son revêtement n'est pas vraiment lisse et améliore la prise en main de la souris même si on transpire beaucoup (par exemple, après une très longue session de jeu). Cette matière rugueuse est très agréable au toucher et permet un confort supérieur pour reposer la main.

Bien entendu, le fait qu'elle épouse la forme de la main droite… fait qu'elle ne convient pas à un gaucher et pourtant même pour eux, elle reste plaisante à manipuler. L'accès aux boutons latéraux devient plus pénible pour les hérétiques qui représentent tout de même quasiment 15 % de la population mondiale. Quant à l'écran OLED placé à gauche, il sera inutilisable pour un non droitier (plus concrètement : si vous êtes gaucher, n'achetez pas cette souris dont l’atout principal est cet affichage).

La molette est douce et très pratique à prendre en main. Pour les boutons, ils sont moyennement bruyants quand on clique dessus. Les sons qu’ils produisent sont plus étouffés que sur une souris Gaming de chez Logitech.

Son capteur optique de modèle Pixart 3360 est ultra précis grâce à ses 16 000 DPI, ce qui en fait le capteur de souris gaming le plus performant au monde. En effet, il propose une précision supérieure quelque soit le style de jeu, mais c'est surtout dans les FPS nerveux (comme la série des Call of Duty, Battlefield ou Counter Strike) qu'on sentira une énorme différence avec des souris gaming plus classiques (et moins chères).
J'ai testé avec différents tapis de souris : un Steelseries Qck en mousse et un Speedlink Cript semi rigide. La glisse est excellente et la souris reste toujours aussi précise.

Pratique pour les passionnés : les câbles, les coques et le capteur optique sont interchangeables. Le capteur d'origine est très convaincant, mais Steelseries vous en propose d'autres à la vente, tout comme les coques.
Pour les plus bidouilleurs qui bénéficient d'une imprimante 3D ou qui passent par un prestataire dédié, on peut designer et concevoir ses propres pièces de rechange. On a la possibilité par exemple, de remplacer la plaque signalétique à l'arrière annotée "SteelSeries" par son propre exemplaire où figure un texte personnalisé. C'est plutôt pratique et amusant dans un événement multijoueur ou dans une compétition gaming pour y placer son pseudonyme, le nom de son équipe ou de son sponsor mais aussi celui de sa société si on organise des séminaires.


Le capteur optique changeable (4 vis pour retirer le capot)

Le pack

Cette souris est livrée dans une boite épaisse et élégante à la manière des "coffrets collector".

Dans ce pack, vous trouverez :

  • un câble USB tressé d'une longueur de 2 mètres ;
  • un câble USB non tressé pour ordinateur portable (1 mètre) ;
  • un panneau arrière amovible fixé à la souris ;
  • un module de capteur amovible (déjà fixé) ;
  • un plaque signalétique amovible (déjà fixé).

Les câbles USB sont détachables. Pour cela, il faut d'abord appuyer sur le système de maintient sécurisé et non tirer dessus. Les 2 modèles fournis (tressé pour PC fixe ou non tressé pour portable) vous permettent de choisir celui qui vous correspond le plus, en sachant que vous pouvez très bien utiliser le tressé sur un ordinateur portable et inversement. Personnellement, j'ai l'habitude des modèles avec un long câble tressé même si j'utilise encore une Logitech G400s qui n’en est pas un.

Système et Installation

Cette souris est compatible avec la majorité des ordinateurs. Elle fonctionne aussi bien sur PC (système Windows 7 et supérieur) que sur Mac OS X (> 10.8). Plug n’play, elle est automatiquement reconnue par le système d'exploitation et peut être utilisée même sans pilote. Toutefois, il faudra obligatoirement les installer pour profiter de toutes les fonctionnalités. Pour cela, il faut se rendre sur https://steelseries.com/engine et télécharger le logiciel SteelSeries Engine 3.
Lors de l'installation, une mise à jour critique a été automatiquement téléchargée afin d'améliorer les performances de la souris.

Un logiciel pour tout gérer

Une fois installé, le logiciel SteelSeries Engine 3 gère de nombreux périphériques gaming de la marque SteelSeries. Il centralise la gestion des souris Rival et Sensei, des casques Siberia et des claviers Apex (on peut paramétrer la couleur de chaque touche).
Le logiciel est agréable à utiliser même si je trouve que celui du concurrent Roccat est bien plus intuitif et mieux pensé. Il sert à choisir la couleur lumineuse du logo et de la partie sous la molette. On peut paramétrer une couleur fixe, un dégradé ou un jeu de couleur ainsi que la vitesse de l'effet (de 1 à 30 secondes).
Niveau logistique, on peut assigner une action pour chaque touche ou éditer des macros. On peut également régler la sensibilité, l'accélération, la décélération et l'accrochage d'angle.


La gestion de l'éclairage du logo et de la molette

La fréquence de communication avec la souris via le port USB peut s'ajuster entre 125 et 1000 Hz, ce qui plaira aux joueurs les plus pointilleux. Ce taux d'interrogation élevé se traduit par un nombre de communications plus intense entre la souris et l’ordinateur (jusqu’à 1000 échanges par seconde) et améliore ainsi les temps de réflexe dans un jeu. L'inconvénient de cette manipulation similaire à un overclock est que cela engendre une montée de la consommation du CPU et peut entraîner des ralentissements pour certains titres.

Il est possible de créer des configurations personnalisées par jeu. Le logiciel en propose seulement 3 pré-installées pour les titres suivants : Counter Strike CS:Go, Dota 2 et Minecraft. C'est plutôt maigre face au potentiel de cette souris dont SteelSeries met en avant le jeu de Valve (CS:Go), mais je ne suis pas convaincu que la majorité des titres profite des fonctionnalités avancées de cette souris.
Heureusement, il existe un kit de développement avec une API ouverte pour que les geeks puissent se lancer dans la personnalisation avancée. On peut programmer directement les évènements en langage JSON. Si cela vous intéresse, vous pouvez vous renseigner sur le framework GameSense ici : https://github.com/SteelSeries/gamesense-sdk.

L'écran de contrôle : utile ou gadget ?

En plus de la qualité indéniable de son capteur optique, cette souris intègre un écran OLED Vivid sur son côté gauche. Sur celui-ci, on peut y afficher une image ou créer son propre dessin. Par rapport à la faible résolution de l'écran et le fait qu'il affiche du noir et blanc, l'intérêt est assez limité et il faudra passer par un convertisseur 2 couleurs (noir et blanc) et choisir une taille icône pour avoir le moins de perte possible. On peut télécharger des gifs animés ou y placer son nom de joueur.


Le superbe écran OLED Vivid sur le côté gauche

Ce petit écran est plutôt amusant et même s'il peut servir pour avoir une alerte visuelle d'un événement critique (ex : plus aucune munition), j'ai du mal à y voir un réel intérêt. Pour moi cela reste un gadget limité dont le but principal est de frimer auprès de son entourage.

Les alertes et les événements

Les alertes permettent de déclencher un événement particulier comme une vibration de la souris, un changement de couleur ou de résolution (ex : si on va bientôt mourir dans un FPS ou si on va manquer de munition et de passer la couleur en rouge).
C'est là que l'écran rentre en jeu car il permet d'afficher des informations par rapport à cette alerte (ex : le nombre de tués par partie).


Macro et événements

Conclusion

Cette SteelSeries Rival 700 est une excellente souris d'une précision record (jusqu'à 16 000 DPI) ainsi qu'au design et à l'ergonomie impeccables. Si vous avez un clavier gaming de la même marque, elle sera complémentaire notamment sur les alertes sonores et visuelles.

Concernant l'écran OLED, je suis assez partagé car je n'y vois pas de réels intérêts. Au final, cette souris reste une des meilleures souris que vous pouvez trouver actuellement (mi- juillet 2016).

Je recommande

  • Précision de 16 000 DPI
  • Capteur optique rapide
  • 2 lumières RGB
  • Le mini écran OLED Vivid de qualité
  • Ergonomie irréprochable
  • Revêtement en gomme confortable
  • Les 6 boutons
  • Les alertes tactiles et sonores
  • Kit de développement GameSense
  • 2 câbles fournis (torsadés et uni)
  • Se marie à un autre périphérique SteelSeries
  • Réglage de la sensibilité et de la fréquence de communication

A améliorer

  • Manque de jeux auto-configurés
  • Logiciel moins cohérent que celui de Roccat ou Logitech
  • L'écran OLED sous exploité

Ma note

8,5/10

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.