web analytics

Test de l’imprimante multifonction Ricoh SP204 SF 4-en-1

Ricoh SP 204 SF - MFP 4-en-1 laser N&B, 22 ppm, format A4

Voir ou acheter ce produit sur Amazon


Bonne qualité, sauf pour le scanner

Présentation

Le soleil vient de se lever, encore une belle journée, et il va bientôt arriver, l'ami Ricoh… Oups ! Je me suis trompé de produit, merci d'avoir lu ce test, aurevoir !
La Ricoh SP 204 SF est une imprimante laser multifonction (copie / imprimante / scanner / fax) monochrome (noir et blanc) au rendement de 22 pages par minute.

Elle est livrée avec :

  • 1 prise d'alimentation standard 220V EU / IEC C13
  • 1 CD d'utilitaires et de pilotes (de Formule 1 ?)
  • 1 cache pour l'arrière de l'imprimante (protège le bac feuille)
  • 1 câble téléphonique (RJ11) pour parler à E.T. et surtout pour le fax.

Le câble USB pour la relier à l'ordinateur n'est pas fourni.
Visiblement peu adepte du zéro-papier, la SP 204 SF comporte une série de documentations papier multilingues (en français, anglais, allemand, italien, danois, espagnol,néerlandais, norvégien, portugais, finnois / finlandais, suédois, tchèque, hongrois, polonais, turque et russe) :

  • 1 notice "Contrat de licence de logiciel d'utilisateur final" et 1 épais manuel "Informations principalement destinées aux utilisateurs localisés en Europe et en Asie"
  • 1 guide d'installation rapide avec schéma explicatifs et 1 guide des commandes du panneau de commande de l'imprimante
  • 1 guide initial pour la fonction Télécopie
  • 1 guide d'installation du logiciel (en anglais seulement)
  • 1 brochure "Garantie sur site 1 an" à compléter et à retourner avec une copie de la facture à RICOH France.

Sur le CD se trouvent les logiciels d'installation rapide USB, pour le réseau DHCP et IP fixe. Vous y rencontrerez également les pilotes de réseau TWAIN, d'impression DDST, de FC Fax et le logiciel Smart Organizing Monitor. Se situent également sur le CD, deux fichiers PDF dont le manuel utilisateur "Guide utilisateur" de 204 pages rédigé entièrement en français (c'est tellement rare de trouver une doc aussi complète, on se lève et on applaudit !).

Installation

À l'intérieur de l'imprimante, une feuille invite à l'installation correcte du bac pour le format adapté du papier. Ce feuillet est sous forme de schéma indiquant les manipulations à faire, il est rédigé d'une manière assez confuse, cela nécessite 10 minutes pour comprendre le fonctionnement des loquets. Il ne faut surtout pas forcer car le plastique a l'air fragile. Tel un otage que l'on doit libérer sur-le-champ, il faut retirer tous les scotchs placés un peu partout sur l'imprimante.
L'utilitaire Smart Organizing Monitor for SP 200 Series donne des indications sur l'état de l'imprimante, le nombre de pages imprimées et le % restant du toner.

Fonctionnement général

La Ricoh SP 204 SF a de grandes responsabilités sur ses épaules, puisqu'elle est chargée de faire :

  • Copieur
  • Fax
  • Scanner
  • Imprimante

Ce modèle est une version allégée des modèles Ricoh SP 204 SFN et SP 204 SN. En effet, la SP 204 SF ne comporte pas de touche "SCANNER" (dommage, cela intéressait beaucoup les hôpitaux français), de port disque flash USB et Ethernet mais uniquement des ports Ligne et Tel pour le Fax.
Enfin, il est impossible de numériser via le réseau FTP, par mail ou en direction d'un dossier.
Pour la fonction de scanner, aucun logiciel n'est fourni (gros Fail ou est-ce volontaire ?). Pour numériser un document papier, on devra obligatoirement utiliser un logiciel externe (comme XnView) compatible avec les pilotes Twain fournis.


Les différences entre la SP 204 SF et les modèles supérieurs

Ce périphérique gère les formats papier A4, Letter, Legal, B5, Half Letter, Executive, A5, A6, B6, 16K (197 x 273 mm, 195 x 270 mm et 184 x 260 mm) et les formats personnalisés (largeur de 90 à 216 mm et longueur 148 à 356 mm).
Le type de papiers gérés : papier fin (entre 52 g/m² et 64g/m²), papier recyclé (75 à 90 g/m²), papier ordinaire (65 à 99 g/m²) et papier épais (100 à 130 g/m²). On me questionne à mon oreillette si elle peut imprimer sur du papier toilette, je réponds : NON (il y a en qui ont essayé, ils ont eu des problèmes, ceci dit l'imprimante est très rapide).
Pour emmagasiner les feuilles on a soit le bac de 150 feuillets (grammage de 70g/m²), soit le bac à chargement manuel ("bypass") qui accueille la feuille provisoire à imprimer.
L'imprimante est peu bruyante à l'allumage et en utilisation (même si on la compare à ma Canon MF3110). Le temps de préchauffage est court.

Elle se met rapidement en mode économie d'énergie :
- Mode économie d'énergie 1 : au bout de 30 secondes (consommation de 40 W maximum).
- Mode économie d'énergie 2 : au bout d' 1 minute (seulement 3,9W).

Coût à l'impression

L'imprimante fonctionne avec des toners assez volumineux, d'une capacité de 2600 pages pour le modèle original à grande capacité (environ 100€) et de 1500 pages pour le modèle classique (environ 75€). Avec le modèle à 100€, on arrive à un coût à la page de 0,0391€, ce qui est plutôt bon. Imprimer revient moins cher qu'avec une HP OfficeJet Pro 8600 Plus qui est l'imprimante jet d'encre couleur la plus économique du marché actuellement (coût à la page : 0,0483€). Cependant, on est loin de ma vieille multifonction laser Canon MF3110 achetée en 2006 (et que j'utilise toujours), qui, avec son toner d'une capacité de 2500 pages trouvable à 53,45€, permet un coût/page de 0,0213€ (2 fois moins que la Ricoh). On pourra faire chuter le coût à l'impression du SP204SF en se procurant des toner génériques. Mon avis sur ce type de toners beaucoup moins chers est que la qualité varie entre le potable et l'arnaque totale. Je préfère écouter l'album de Colonel Reyel en boucle pendant 8 heures plutôt qu'acheter ce type de toners compatibles de marque douteuse, c'est dire...

L'impression

La résolution est de 600 x 600 dpi ou de 1200 x 600 dpi. On peut choisir une orientation portrait ou paysage et comme type de documents : texte, photos et mixte (texte / photo).

L'impression de documents noir et blanc est bonne. Grâce à la technologie laser, les tirages bureautiques sont très rapides (entre 8 et 10 secondes) et de qualité, hormis un sentiment de non uniformité sur certains caractères. Quant aux impressions photo, elles sont d'une grande richesse et plus précise que celles de ma MF3110. Les photos sortent nettes et rivalisent avec des tirages d'une imprimante jet d'encre.

En mode "brouillon" (ou "économie de toner"), le résultat est honorable. Les noirs sont moins marqués (moins intenses) et apparaissent plutôt gris foncés mais cela suffit largement pour des travaux personnels comme des relectures. La lisibilité est toujours présente (contrairement à ma laser Canon dont le mode "brouillon" vire au gris pale et à ma vieille jet d'encre Canon quasiment illisible).

Selon la documentation, le recto verso est possible si la feuille est chargée dans le bac 150 feuilles et non dans le système manuel "bypass".
C'est un "faux" recto verso puisque manuel : On doit d'abord imprimer les faces recto (les pages impaires), ensuite remettre les pages dans l'appareil afin que l'imprimante continue avec les pages paires à l'arrière. N'importe quelle imprimante sait faire du recto verso manuel.


Du Recto verso ? Vraiment ?

Les copies

Pour les photocopies, la mise à l'échelle possible varie entre 50 % et 200% prédéfinie selon le format de la copie. En rapport personnalisé, on peut choisir précisément entre 25% et 400 %. On peut combiner plusieurs pages 2 en 1 (portrait ou paysage), 4 en 1. On peut choisir le nombre de copies à l'aide du pavé numérique (1 à 99).

Une fonction spéciale déclenchable via le bouton dédié "ID Card Copy / On Hook Dial" permet de copier les 2 côtés (le recto et le verso) d'une carte d'identité sur une seule face du papier. Fonction très intéressante pour les exigences administratives, mais on peut se demander si elle mérite un bouton dédié. Sauf si vous êtes un trafiquant avec des faux papiers, photocopiez-vous tous les jours votre (fausse) carte d'identité ?

Le fax

Les fonctionnalités de fax sont possibles si l'on raccorde l'imprimante soit à un réseau en RTC (Téléphone fixe), soit en PBX (Public Branch Exchange). Je n'ai pas pu essayer cette fonctionnalité faute de ligne téléphonique fonctionnelle à mon bureau (la vérité est que je n'ai pas payé la facture France Telecom). On peut numériser un original et l'expédier par Fax en saisissant sur le pavé numérique le numéro du destinataire. Les étapes sont décrites avec détails dans la documentation fournie. Envoyer un fax devrait être accessible, même à un débutant (sauf si vous êtes manchot des 2 bras, dans ce cas vous pourriez rencontrer quelques difficultés).

Le scanner

Les possibilités de scan proposées par la SP 204 SF sont assez faibles. Contrairement aux modèles supérieurs, la fonction de scan n'est pas accessible via le panneau de commande et le programme Smart Organizing Monitor.
Pour scanner, on devra obligatoirement passer par un logiciel faisant acquisition TWAIN comme le freeware XNView. Le pilote TWAIN est fourni sur le Cédérom.
La résolution optique va de 75 x 75 dpi à 4 800 x 4 800 dpi (mode "pleine couleur" et "échelle de gris"), jusqu'en 600 x 600 dpi (mode "photo", "texte" et "texte/photo"). Par défaut on a : 150 x 150dpi, 300 x 300 dpi et 600 x 600 dpi.
Le temps pour scanner un document va du très rapide pour du 300ppp A4 (12 secondes seulement !) à du très lent pour du 600ppp A4 (entre 1 minute et 1 minute 10).

La qualité des scans est correcte mais sans plus, même en diminuant le taux de compression dans XNView (par défaut 20%). Si l'on compare la Ricoh SP 204 SF avec le scanner dédié Canon Lide 210 (scanner à plat 4800dpi), on est rapidement frappé par des différences évidentes : les images provenant de scan de la Ricoh sont plus floues (évidentes sur les textes) et les couleurs moins respectées (le rouge ressort orange). Il est connu que le logiciel de scan de l'excellent LiDe 210 améliore sensiblement les résultats, mais de là à obtenir une si grande différence… Toutefois le Ricoh génère des couleurs sombres "propres" et naturelles, et les poussières sont peu visibles (contrairement au Canon).


Différences de scan entre un Canon LiDE 210 et la Ricoh SP 204 SF
(Cliquez pour voir en grand)

Résultats plutôt mitigés sur la qualité du scan, d'autant plus qu'aucun utilitaire n'est fourni par Ricoh, mais pour 100€ on ne peut avoir l'équivalent d'un scanner à 500€. Si vous désirez absolument des résultats de scan de qualité professionnelle, je vous invite à investir dans un scanner dédié comme l'excellent Canon CanoScan LiDE 210 ou la référence très rapide (mais très chère) Fujitsu ScanSnap IX500.

Conclusion

Au vu de son prix à peine supérieur à 100€, la Ricoh SF laser est un excellent investissement pour ceux voulant mettre peu d'argent dans une imprimante multifonction laser, que ce soit pour un usage personnel ou professionnel. Si la qualité des scans de documents est vitale pour vous, je vous invite à consulter les offres de la concurrence ou de vous procurer les scanners cités ci-dessus. Globalement, c'est une imprimante multifonction laser noir et blanc que je conseille pour son rapport qualité / prix, son volume compact, le faible coût d'impression et son silence. Les tirages sont également de qualité.

Je recommande

  • Prix de l'imprimante
  • Coût à la page correct
  • Imprimante peu volumineuse
  • Silencieuse
  • L'interrupteur on /off
  • Économie et Mise en veille rapide
  • Qualité des tirages photos

A améliorer

  • Câble USB non fourni
  • Scanner décevant
  • Faux recto verso

Ma note

7/10

2 réflexions au sujet de « Test de l’imprimante multifonction Ricoh SP204 SF 4-en-1 »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.