web analytics

Test du clavier gaming Razer Ornata V2

Razer Ornata V2: Clavier de Jeu avec Touches à Membrane-Mecha, Gaming Clavier à méca-membrane avec Razer Chroma RGB avec Razer Chroma RGB Rétroéclairage

Voir ou acheter ce produit sur Amazon


Le meilleur clavier Gaming que j’ai pu tester jusqu’à présent

Razer Ornata V2

En 2020, les claviers Gaming à rétroéclairage RGB sont devenus très (trop ?) nombreux. Il est difficile de s’y repérer tellement le nombre de modèles a explosé ces dernières années.
Voici le tout dernier modèle du spécialiste Razer : le Razer Ornata V2 qui, aux premiers abords, ressemble beaucoup aux modèles de chez Corsair (comme le K70 RGB). Voici mon test honnête et complet de ce récent exemplaire.

Aspect et Unboxing

Premières impressions : ce clavier de jeu Razer Ornata V2 est très beau, mais surtout très compact. Il est assez profond et sa forme rectangulaire très classique me fait penser aux vieux claviers IBM. D’ailleurs, c’est ce qui frappe en premier ici : on a l’impression d’avoir affaire à un superbe clavier mécanique des années 80 (les fameux claviers IBM très aimés par les écrivains), avec un design moderne et des fonctionnalités de rétroéclairage.

Ce clavier est diablement efficace pour de la bureautique ! Il est stable, très élégant et agréable à manipuler. Chaque touche est profonde et répond immédiatement. Contrairement au K70 RGB MK.2 de chez Corsair, ici chaque pression est parfaitement dosée et fiable (le taux de réponse est juste). Maintenir son doigt plus de 50 ms sur une touche n’entraîne pas de caractères répétés (ex « aaaaaaaaaaaaaaa »).
Contre tout attente, ce clavier est aussi bon pour de la saisie rapide dans un traitement de texte (par exemple Microsoft Word ou LibreOffice Writer), que pour jouer à tout type de jeu (y compris les plus nerveux comme Fortnite ou la série des Call of Duty).

Sa longueur est équivalente à celles de n’importe quel clavier Gaming concurrent (de marque Logitech et Corsair). En largeur, il reste rikiki, ce qui est appréciable si l’on possède peu de place sur son bureau.

Il est livré avec un repose-poignets ergonomique rectangulaire amovible (ici, pas de forme de vague comme le Logitech Wireless Wave ou ceux de Microsoft). Celui-ci est très confortable avec sa matière en similicuir, identique à celles des fauteuils Gaming réputés.

Toutefois, j’ai été déçu par l’intérêt des loquets à l’avant du clavier qui ont pour objectif de l’incliner (2 positions seulement). Je trouve que l’inclinaison n’est pas très élevée : c’est également le cas sur le clavier Corsair K70 RGB. Heureusement, 2 blocs-notes de type Post-it, glissés sur les côtés du clavier fait des merveilles.

Razer Ornata V2

On retrouve également dans la boîte :

  • un livret multilingue ;
  • des autocollants à l’effigie de la marque ;
  • un capuchon amovible pour protéger la fiche USB de l’appareil (très rare de nos jours) contre la poussière et des autres dégâts nuisibles au bon fonctionnement à long terme.

Et le confort des touches ?

J’ai été immédiatement surpris par la qualité des switchs mécaniques, plus fidèles aux « vrais » claviers mécaniques historiques, par rapport à ce que proposent actuellement Logitech ou Corsair.
Les touches sont certes légèrement bruyantes, mais les sons sont étouffés et « sourds ». C’est même relaxant. Ce n’est pas aussi silencieux que sur le clavier intégré d’un bon ordinateur portable, mais on s’en approche.
Je télétravaille durant de longues heures (y compris la nuit), et ce clavier m’a franchement bluffé pour son confort et sa polyvalence. Même les claviers ergonomiques adaptés à la saisie rapide ne sont pas aussi agréables à manipuler.

Ce clavier comporte des touches de fonctions qui permettent :

  • d’ajuster la luminosité des touches : aux niveaux minimums, les inscriptions sur les touches sont quasi illisibles (sauf en plein soleil). Aux niveaux maximums par contre, le clavier est fort lumineux ! Bien plus que le Corsair K70 RGB MK2 qui était déjà merveilleux avec ces lumières colorées !
  • de définir des macros ;
  • de préciser le mode Gaming (c’est-à-dire que la touche Windows est désactivée, ce qui évite de sortir de la fenêtre en cours de partie) ;
  • de passer en mode « Sleep ».

J’apprécie les fonctions multimédias sur le côté supérieur droit (touches « précédent », « lecture/pause » et « suivant »), ainsi que la molette étroite, mais terriblement précise et agréable au toucher : on la glisse vers le haut pour augmenter le son, vers le bas pour le diminuer et une pression physique dessus coupe le son.

Chaque touche est large et espacée. Elles sont terriblement confortables pour la saisie rapide ou pour la maîtrise des logiciels spécialisés comme Photoshop ou Cubase.

Razer Ornata V2

Logiciel et personnalisation

Pour configurer le clavier, il est nécessaire de télécharger et d’installer le logiciel Razer Synapse V3 (version Windows ou Mac) sur le site officiel.
Ce logiciel est convivial et relativement complet. Il faut télécharger la nouvelle version 3 et non la V2, car sur cette dernière, mon clavier n’était pas reconnu.
Synapse V3 intègre un système de modules qui ajoute des fonctionnalités comme le support des lampes Philips Hue ou des appareils connectés Alexa du géant Amazon.

On peut redéfinir l’action de chaque touche via des macros. De plus, une fonction Razer Hypershift sert à affecter une fonction supplémentaire à un bouton.

Éclairage et effets visuels

L’éclairage se configure précisément (16 millions de couleurs possibles) avec le logiciel, avec de nombreux effets :

  • circulaire : toutes les couleurs s’alternent comme un cadran (sens des aiguilles d’une montre ou inversé) ;
  • compteur audio : réagit à la musique ;
  • cycle de spectre : une couleur unie pour tout le clavier qui varie de façon uniforme ;
  • feu : le clavier simule un effet flamme (dégradés jaune clair en bas et rouge sombre en haut) ;
  • influence de l’environnement : les couleurs reprennent celle d’une partie définie de l’écran ;
  • ondulation : toutes les touches s’illuminent autour de celles qu’on appuie, comme un effet de pierre qu’on envoie sur l’eau ;
  • réactif : les touches s’allument quelques secondes uniquement quand on les presse (c’est très amusant) ;
  • respiration : les couleurs clignotent très lentement ;
  • starlight : les touches s’allument aléatoirement (2 couleurs possibles ou aléatoires), ça fait comme l’effet Matrix ;
  • statique : le clavier s’allume d’une seule couleur uniforme ;
  • vague : les couleurs alternent comme une vague de gauche à droite ou de droite à gauche.

Razer Ornata V2

Razer Ornata V2
Les touches et les inscriptions sont magnifiques

Les effets avancés se définissent avec le module Chroma Studio, qui configure touche par touche les couleurs et les effets souhaités cités précédemment.

Globalement, l’éclairage est hyper lumineux. Au niveau des couleurs, par rapport aux modèles de Corsair, j’ai trouvé que les LED éclairent plus, mais que les couleurs sont moins indépendantes et moins unies à cause d’un effet dégradé entre chaque touche. Par exemple, si l’on définit une touche en jaune et celle d’à côté en bleu, entre les deux, il y aura un dégradé fort joli et légèrement vert, alors que chez Corsair, la différence est plus nette (chez ce concurrent, on verrait un rectangle bleu puis à côté un rectangle jaune).

Razer Ornata V2
L'effet dégradé entre les couleurs des touches

Razer Ornata V2
La différence entre le Corsair K70 RGB MK.2 (en haut) et le Razer Ornata V2 (en bas)

Ma conclusion

Ce Razer Ornata V2 est assurément un excellent clavier, aussi bien pour jouer pendant de longues heures interminables, que pour de la bureautique ou du montage vidéo/audio. Son éclairage est agréable, surtout si l’on s’en sert la nuit.
Les touches répondent immédiatement et il n’y a aucune latence en jeu.
Je le recommande aussi bien aux joueurs exigeants qu’aux gens qui passent beaucoup de temps sur leur clavier (y compris les journalistes et les écrivains).

Toutefois, il n’est pas parfait à cause du manque d’inclinaison à l’avant.
Un port USB à l’avant aurait été appréciable pour y brancher un périphérique comme un dongle Bluetooth. Enfin, une sortie casque (comme c’était le cas pour le Logitech Keyboard G510) aurait rendu ce casque indispensable.

Pour le prix, ce clavier Razer m’a littéralement bluffé. Moins de 90 € pour des switchs mécaniques de qualité, des touches fiables et un éclairage RGB addictif. Dois-je préciser que le Corsair K70 RGB MK.2, globalement assez proche de ce Ornata V2 est 2 fois plus cher ? Vous hésitez encore ?

Je recommande

  • le faible prix
  • la qualité des touches mécaniques
  • le repose-poignets efficace, reposant et très confortable
  • parfait pour du Gaming et de la bureautique
  • l’intensité des lumières (meilleures que les concurrents)
  • les 16,8 millions de couleurs possibles
  • la personnalisation avancée des effets de couleurs et de lumières
  • le logiciel fiable

A améliorer

  • l’inclinaison possible insuffisante

Ma note

9,5/10

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.